top of page
Rechercher

Farewell Quentin

Ça l’a été notre SUPER-STAR des Îles des quatre derniers mois.Les palabres ne disent que de beaux et bons mots de toi. C’est doux doux doux dans nos oreilles. Avec un Quentin en mode « rire au boute » tous les jours, c’est assez difficile aujourd’hui de se détacher de son énergie débordante, son vibeeasy-peasy et son esprit fonceur. Heureusement que ce n’est pas nous qui avons travaillé avec lui directement sur le plancher, parce qu’on aurait déjà passé notre commande de mouchoir chez Costco.


Quentin, on t’aime pour une et mille raisons, mais on se rejoint surtout sur ton envie de travailler en région éloignée et de découvrir les belles places du Québec. On aime que ce soit un gars qui prenne au sérieux autant que nous le #cocooning aka prendre soin de lui, réaliser ses projets personnels et V-O-Y-A-G-E-R. Notre inspiration e-very-day. Quentin, c’est un heureux combo d’énergie et de douceur, un petit rayon de soleil sur deux pattes. Si ce n’est pas le mode de vie Nomade qui lui colle à la peau, et bien c’est lui qui reste collé à la nôtre après ces quatre mois exceptionnels.


Alors, one clap pour lui, pour nous avoir permis de l’accompagner dans sa première aventure en Agence et aux Îles, de nous avoir permis de découvrir une personne formidable, de nous avoir permis d’être proche d’une personne entière et assumée qui déborde de couleurs (pis il y en a dulayers de couleur, c’est colorful par icite). C’est le fun de côtoyer un go-getter qui ne perd jamais de vue ses rêves les plus grands!!


Finalement, à toi de nous, Quentin, on te souhaite tellement de réussir dans tes prochains/futurs projets (même si perso on est zéroooo stressé pour toi). Tu as clairement le potentiel pour le rôle élargi, avec ta passion infirmière et ta dépendance au feeling de l’adrénaline. Ce n’est qu’une évidence qui devient réalité pis on a hâte que tu fasses nos prochains points de suture.



Certains diront que ton passage aura été court dans la famille, mais d’une assignation à une autre, ou à aucune, quand on entre dans la famille nomade, on fait partie de la famille nomade, et ça forever dans nos cœurs.


FAIT QUE, c’est sur la toune « le pays des violoneux » de Keven Landry qu’on écrit ces lignes et qu’on se dit bye for now! Pour la nostalgie des îles, rien de moins.


À bientôt Quentin 🫶


Si tu as envie, toi aussi, de sauter à deux pieds dans l’aventure, découvre nos régions d’assignations!

330 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

ความคิดเห็น


bottom of page