top of page
Rechercher
  • Agence Nomade

Chisasibi; une première expérience dans les communautés Cris

Chisa, il faut y aller pour le vivre et le comprendre. Mais en racontant notre expérience et celle de J-K et Anna, on espère pouvoir vous donner l’envie d’y aller, car c’est un must sur ta bucketlist d’infirmier(ère) en agence. Malheureusement, ce n’est pas un endroit où il y a des besoins pour les PAB, car ce sont des locaux qui y travaillent à temps complet.


Comment on s'y rend!

Que ce soit en auto ou en avion, on te conseille l’avion. Plus rapide.Plus efficace (quand tu ne fais pas un aller-retour à MTL à cause de la température comme JK et Anne qui ont dû prendre le même vol deux fois. Plus nutritif (vive les déjeuners pancakes/yogourt/petits fruits inclus dans le vol). Bref, plus toute.



Système D, tu peaufineras

Aller à Chisasibi c’est faire preuve de grand D (pour débrouillardise). Tout ne se passera pas toujours comme tu t’y attendais. Ça fait partie de l’aventure. Dès que tu sors de l’avion, tu peux sentir la chaleur et la gentillesse des gens. C’est une communauté qui est fière de ses origines, de ses racines et de sa terre. C’est facile de se sentir chez soi, puisque les gens que tu côtoies s’intéressent à toi, mais aussi mettent en place des activités qui te permettent de t’intéresser davantage à eux. Par exemple; nous, on a eu le droit à une cérémonie des nouveaux, à l’intérieur tu tipi de l’hôpital.



Barrière linguistique

Même si c’est inquiétant pour certains d’arriver dans un milieu anglais, on s’adapte facilement aux termes grâce à l’équipe de travail sur place qui est ultra-sweet comme le reste des gens là-bas.C’est un milieu de travail où c’est facile de s’intégrer et faire partie du prochain 4 à 7. Par contre, c’est important de faire aller ton accent québécois et de rouler tes «R» parce que si c’est correct de parler en français entre collègues, de l’autre côté, c’est mal vu par la communauté de leur parler en français (en lien avec leur histoire du passé). Notre conseil; tu dois avoir une base en anglais si tu veux te lancer dans cette belle aventure. Ça reste un défi, mais un méchant beau défi. C’est le fun de sortir de sa zone de confort et d’inclure la langue là dedans!


Le day-to-day à l'hôpital

Curieux de savoir comme ça se passe à l’hôpital? Ça dépend toujours sur quel département tu décides d’aller travailler, mais si l’urgence de Chisasibi t’intéresse, attends toi à faire de la garde. Personnellement, nous on n’a jamais été appelé, mais pendant qu’on a été là certain on du venir prêter main forte. Tu dois comprendre que c’est un petit hôpital, qu’il n’y a que 2 infirmier(ère)s de jour et de soir et 1 infirmier(ère) de nuit. Donc c’est relativement calme, MAIS ça peut devenir rapidement occupé pendant certaines saisons/période de l’année. Demande à J- K et Anna qui ont eu la broue dans le toupet pendant quelques quarts de travail. C’est eux qui l’on dit et pas nous; « On pensait prendre ça un peu plus relaxe, mais a eu de gros quarts de travail et beaucoup de cas différents. C’était intéressant, parce qu’on n’a pas les mêmes protocoles ou le même équipement qu’en ville ou en région. On était constamment en train d’apprendre. Souvent, on devait transférer les patients sur l’avion et ce n’était pas comme dans les autres centres, car tu ne vas pas sur la piste ici, c’est l’équipe du Med-Evac qui vient chercher les patients à l’hôpital. Quoi que ça peut arriver de temps en temps de devoir se rendre à l’aéroport pour des cas complexes. Les ambulanciers ne sont pas vraiment des ambulanciers, ce sont plutôt des chauffeurs. C’est loin d’être ennuyant, mais ça demande beaucoup d’adaptation. On peut résumer notre expérience par deux mots; enrichissante et stimulante. On le recommande à n’importe qui qui souhaite faire une première expérience dans les communautés, c’est vraiment une belle introduction au nord. »


Les petites choses de la vie

Finalement, si tu décides de faire le grand saut nordique, n’oublie surtout pas d’aller faire des marches. L’air du Nord fait du bien à la tête, et tu pourras peut-être même y voir des aurores boréales. Et si jamais tu n’as pas de chance en regardant le ciel, reste connecter avec la terre, car tu t’y feras des amis à quatre pattes c’est certain. C’est le paradis des chiens nordiques par là-bas. Comme quoi une activité aussi simple peut devenir un highlight dans un endroit magique comme celui-ci.




Si toi aussi tu as envie de partir à l’aventure avec nous, explore nos régions d’assignations.

147 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page